Artykuły


La Chelathoterapie Mythee et Faits

La Chélothérapie Mythes et Faits Centre de Chélothérapie WRÓBEL MED Bydgoszcz Gdańska 90
DiSodium Na EDTA est un médicament pharmacopéale / CAS 139-33-3/ LEKI WSPÓŁCZESNEJ TERAPII WYDANIE XIX 2009
Na2 EDTA (acide éthylène diamine tétraacétique) est un chélate utilisé communaiement par les cliniques toxicologiques dans les intoxications par métaux lourds, dangereuses pour la santé et la vie de l’homme, notamment le plomb. EDTA chélate / c’est-à-dire il se fixe à un métal pour former un chélat, une substance soluble dans l’eau qui durant quelques heures est évacuée de l’organisme par voie urinaire/ EDTA se combine pratiquement à toutes les éléments du Tableau périodique de Mendeleïev//. Cependant il manifeste la meilleure affinité avec les métaux lourds et toxiques pour la santé de l’homme tels que le plomb, le mercure, le cuivre, le fer, l’aluminium, le cadmium ainsi que l’excès d’autres métaux dans l’organisme.
L’EDTA administré par perfusion veineuse à plusieurs réprises et en petites doses, apporte des effets bénéfiques pour les patients qui ne réagissent plus aux traitements traditionnels intensifs et long. Lors de 10 ans de notre pratique de la chélothérapie auprès de quelques milliers de patients, j’ai observé l’amélioration de l’état de santé chez les patients qui ont subi ce traitement et qui ne l’ont pas cessé après quelques perfusions. L’amélioration de l’état de santé après quelques perfusions à peine, apparaît relativement rare. Toutefois on peut l’observer plus souvent après quelques dizaines, génaralement après une vingtaine, parfois même après une trentaine de perfusions /voies intraveineuses/. Chaque homme à l’âge de 50-60 ans contient dans son organisme un amas de ions de différents métaux lourds localisés dans différents organes qui durant la vie de l’homme s’accumulent suite à la consommation des produits alimentaires formés lors de la transformation artificielle, de l’eau potable pas assez saine/ surtout en provenence du puits/, différentes sortes de boissons, la consommation incontrôlée et de plusieurs années des compléments alimentaires ainsi que la consommations de quelques ou même quelques dizaines de produits pharmacologiques dont la plupart contient des iones de métaux. Les patients soi-disant sains, suivant la chélothéarpie en fonction du traitement prophylactique, manifestent après cette thérapie les meilleurs moyens physiques et capacités intellectuelles, plus de vitalité ainsi que le sentiment de se rajeunir de 10 ans.

C’est pourquoi nous pensons que dans la deuxième moitié de la vie, les gens, non seulement ceux qui présentent quelques pathologies mais aussi ceux qui pensent être en bon état de santé, contiennent dans leurs organismes un exedent de l’un ou quelques métaux toxiques. Se référant à notre large analyse urinaire multiélémentaire réalisée par la méthode ICP-MS (Spectométrie de Masse à Plasma couplé par induction réalisé par le laboratoire de Monitoring Biologique, Institut de la Sécurité Chimique, Institut de Médecine de Travail à ŁÓDŹ. /Pologne/, nous pouvons classifier un tel phénomène comme SYNDRÔME SOUS-CLINIQUE D’INTOXICATION METALLIQUE CHRONIQUE. Il est intéressant que la concentration de calcium et de magnesium dans l’urine analysé 3 heures après la perfusion EDTA a baissé de 50 % par rapport à celle prélevée avant la chélothérapie. Cet état se répéte pendant quelques ou quelques dizaines de séances. Probablement on peut expliquer ce phénomène par le fait que le plomb et le cadmium chélatés cedent la place au calcium et magnesium qui peuvent revenir à leur localisation c’est-à-dire le calcium aux os et le magnesium aux enzymes d’où ils étaient repoussés par les métaux plus forts.
Dans l’organisme humain il n’y a pas d’espaces libres, il n’y a pas d’enzymes prêts à se combiner uniquement avec le magnesium, car elles absorbent tout de suite les métaux lours, généralement cadmium, aluminium et autres. Ce sont des métaux plus forts que magnesium et celui-ci n’est pas capable de les éliminer. L’une de méthodes à éliminer ces toxines du corps humain est injection veineuse de disodium /Na Edta/.
Le magnesium en tant qu’un élément est nécessaire au fonctionnement correcte de l’organisme. Son déficit dans quelques dizaines d’enzymes entraîne leur inactivation partielle, ce qui en conséquence provoque les troubles de la santé et le vieillissement prématuré.
L’ALUMINIUM se dépose dans l’organisme de l’homme dans différents tissus, surtout et irreversiblement dans les cellules de cerveau. Cela produit l’affaiblissement de la mémoire et les troubles de l’équilibre. L’Aluminium bloque également les catécholamines, bloque réabsorbtion des neurotransmetteurs, sérotonine, dopamine et noradrénaline. L’Aluminium s’accumule toujours et dans le volume remarquable dans les cellules de cerveau, conduisant dans la maladie d’Alzheimer à hébétude totale. Certains patients traités par la chélothérapie dans notre cabinet ont manifesté la concentration de l’aluminium dans l’urine 4 fois plus élevée avant le traitement, ce qui témoigne un excedent de ce métal toxique dans l’organisme.
LE PLOMB résidant généralement dans les os affaiblit remarquablement leur structure et LE CADMIUM résponsable de l’ostéomalacie /ramollissement des os/ sont des éléments fondamentaux qui causent durant la vie la perte de la taille.
LE FER le métal le plus important dans l’organisme humain. Quand il est trop élevé il devient trop toxique et conduit aux nombreuses pathologies, notamment de l’âge avancé, qui cependant apparaîssent déjà chez personnes entre deux âges c’est –à-dire vers 50 ans. L’excès de fer est dû aux plusieurs facteurs, d’abord ce sont les facteurs génétiques comme gène de hémochromatose qui s’est manifeste en moyenne chez tout les 10 personnes, mais cette maladie apparaît chez 1/1200 au 1/1400 personnes sous forme de diabète, lésion de foie, de pancréas, des articulations, du coeur et des testicules. Dans ces organes se forment des concrétions d’hémosidérine. A l’âge de 40-60 ans apparaît l’augmentation de volume du foie, troubles gastro-intestinaux, douleurs articulaires permanents, troubles cardiaques, abaissement de la libido et la fatigue permanente. Souvent, apparaît la pigmentation brunâtre et grisâtre de la peau du visage, et le cancer de foie. Le fer se dépose également chez les patients atteints de la maladie de PARKINSON. Les premiers symptômes de cette maladie se manifestent quand 80% de ganglions de la base du cerveau sont détruits par les amas de fer. Le fer s’accumule également dans les muscles. Le muscle du coeur chez les personnes âgées n’est pas rouge mais brunâtre à cause de la présence de fer.
Seuls métaux ci-déssus mentionnés ne sont sûrement pas à l’origine de maladies génétiques, mais on ne peut pas exclure, que leur excès dans l’organisme accelère le développement de celles – ci.
Le fer se dépose dans le nombre important dans la zone de microcirculation et petites artères dont les parois plus grosses et rigides contiennent les amas phospholipides, calcium, aluminium, cuivre, fer et ne réagissent pas aux vasodilatateurs.

L’amélioration clinique de différentes pathologies observée après la chélothérapie, c’est–à-dire, rémission des troubles cardio-vasculaires, artériopathie, amélioration de la vue, parfois de l’ouïe, performance respiratoire, témoigne la meilleure élasticité des parois vasculaires et l’amélioration de la circulation sanguine.
EDTA en tant que inhibiteur des métalloprotéases zinc-dépendante.
Nos recherches sur le rôle positif de la chélothérapie par disiodium nous ont permis de constater que le disodium est un inhibiteur de la métalloprotéase MMP-9, si dangereuse pour la santé de l’homme. Les analyses de l’urine montrent que l’augmentation du niveau des métaux évacués après la chélothérapie variait en fonction de personnes examinées, dans la plupart de cas le niveau était élevé de plusieurs fois, tandis que la celui de zinc étant élevée de quelques ou quelques dizaines de fois.
Chez l’auteur p.ex :
Aluminium 11,1 microg/l après 34,1
Plomb 1,6 microg/g créatinine après 18,2
mais Zinc /Zn/ 325, microg/g créatinine après 19370,9
alors le niveau de zinc élevé de 59 fois de plus

Patient J.CH (homme âge 69 ans):
Concentration de métal dans l’urine Avant le traitement Après le traitment
Cobalt (Co) 0,29 ?g/L 0,96 ?g/L
Fer (Fe) 27,3 ?g/L 959 ?g/L
Chrome (Cr) 2,28 ?g/L 1,77 ?g/L
Mercure (Hg) 1,05 ?g/L 1,05 ?g/L
Cuivre (Cu) 16,2 ?g/L 45,5 ?g/L
Nickel (Ni) 0,57 ?g/L 1,92 ?g/L
Plomb (Pb) 8,75 ?g/L 25,6 ?g/L
Zinc (Zn) 272,6 ?g/L 31 512 ?g/L
Cadmium (Cd) 1,05 ?g/L 7,04 ?g/L
Aluminium (Al) 31 ?g/L 74,5 ?g/L
Manganèse (Mn) 0,62 ?g/L 31,3 ?g/L
Calcium (Ca) 3,37 mmol/l 1,71mmol/l
Magnezium (Mg) 2,99 mmol/l 1.00mmol/l

Patiente S.P (femme âge 29 ans) :
Concentration de métal dans l’urine Avant le traitement Après le traitment
Cobalt (Co) 0,27 ?g/L 0,26 ?g/L
Fer (Fe) 71,3 ?g/L 98,0 ?g/L
Chrome (Cr) 3,2 ?g/L 1,64 ?g/L
Cuivre (Cu) 7,62?g/L 16,3 ?g/L
Nickel (Ni) 2,31 ?g/L 7,64 ?g/L
Plomb (Pb) 1,38 ?g/L 6,91 ?g/L
Zinc (Zn) 386 ?g/L 7 759 ?g/L
Cadmium (Cd) 0,30 ?g/L 0,61 ?g/L
Aluminium (Al) 157 ?g/L 726 ?g/L
Manganèse (Mn) 1,04 ?g/L 18,7 ?g/L
Calcium (Ca) 2,88 mmol/l 0,83 mmol/l
Magnezium (Mg) 2,40 mmol/l 0,90 mmol/l

En recherchant des rélations entre la quantité de zinc évacué et les métalloprotéases zinc-dépendantes dans l’organisme humain, j’ai réalisé les examens /examens exécutés par laboratoire clinique d’immunologie à Bydgoszcz/ du niveau de métalloprotéase MMP9 dans le sérum avant la chélothérapie et 24 heures après chélothérapie. Chez tous les patients / quelques dizaines de personnes/ sauf un qui 3 mois auparavant à souffert de la méningite virale aiguë/ herpès zoster/, chez toutes ces personnes le niveau de métalloprotéase MMP9 a baissé à 30-70%.
Niveau de MMP9 avant chélation 24 heures après chélation
Patient W.Z:
Niveau de MMP 9 222,99 ng/m 173,81 ng/mL dans sérum
Patient W.B:
Niveau de MMP 9 189,27 ng/m 75,22 ng/mL dans sérum
Patient N.S:
Niveau de MMP 9 224,83 ng/m 188,25 ng/mL dans sérum
Patient W.W:
Niveau de MMP 9 180,12 ng/m 101,09 ng/mL dans sérum
Patient M.E:
Niveau de MMP 9 146,06 ng/m 89,19 ng/mL dans sérum
Patient M.M:
Niveau de MMP 9 150,47 ng/m 76,00 ng/mL dans sérum
Patient B.B:
Niveau de MMP 9 218,26 ng/m 131,68 ng/mL dans sérum
Patient Ł.G:
Niveau de MMP 9 185,15 ng/m 101,78 ng/mL dans sérum
Patient Ł.W:
Niveau de MMP 9 146,64 ng/m 53,81 ng/mL dans sérum
Patient R.D:
Niveau de MMP 9 178,04 ng/m 139,23 ng/mL dans sérum
Patient M.M (qui a souffert auparavant de méningite virale aiguë – herpès zoster):
Niveau de MMP 9 265,28 ng/m 264,67 ng/mL dans sérum
_________________________________________________
A titre d’exemple notre (auteur) niveau de MMP 9 avant – 180.12 ng/mL après – 101.09 ng/mL dans sérum

L’organisme humain contient les métalloprotéases dont 22 constitutent collagénases, élastases parmis lesquelles il y a le plus dangereuses MMP9 et MMP2. Elles sont responsables de nombreuses maladies chroniques du système cardio-vasculaire, pathologies dégénaratives du système osseux et articulaire, pathologies du système nerveux et multiples métastases tumorales.

Data publikacji: 01/09/2013
Kategoria: Chelatacja

Zakres usług


Neurologia

Akupunktura

Akupresura

Nerwice, depresje

Chelatacja

Szybki kontakt


Gabinet
ul. Gałczyńskiego 19 (Sanitas), Bydgoszcz
poniedziałek, środa, piątek: 11:00

stat4u